Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en France

Gagne ton papa ! : un vrai casse-tête

Publié le 4/01/2018 Posté par Jess
Gagne ton papa

Comment on joue ? 

1.Installation

Le plateau est placé entre les deux joueurs, chacun joue de son côté du plateau.

Les dix-huit pièces sont placées à portée de main.

Pour choisir les cartes, les joueurs s’accordent sur un niveau de difficulté. Il y a cinq niveaux de difficulté : débutant, facile, moyen, difficile et expert. Un des joueurs prend une carte du niveau de difficulté choisi et la place à côté du plateau de jeu entre les deux joueurs.

Chaque joueur peut alors récupérer toutes les pièces illustrées sur son coté de la carte et placer la réglette, qui délimite la zone de jeu, au niveau indiqué. 

La partie peut commencer…

2.La partie

Le but du jeu est d’être le plus rapide à réaliser son penta, c’est-à-dire à remplir parfaitement, avec toutes ses pièces, la surface du plateau délimitée par sa réglette.
Lorsque ce but est atteint, le vainqueur marque 1 point.

Un nouveau duel commence alors : le perdant de ce premier duel choisi un Pentamino (pièce de taille 5) et le donne à son adversaire qui à son tour fait de même.

Chaque joueur déplace sa réglette d’un cran, afin d’augmenter sa surface de jeu et en utilisant la pièce supplémentaire chaque joueur doit à nouveau compléter son Penta le plus vite possible.

Le vainqueur de chaque duel marque 1 point.

On enchaîne alors les duels de cette façon jusqu’au dernier duel, Penta 6, pour lequel la surface de jeux est entièrement utilisée. On ne place qu’une seule réglette entre les chiffres 6 et 7 du plateau.

3.Fin de partie

La partie s’arrête quand les joueurs ont réalisé le dernier Penta, le Penta 6 (sauf pour le niveau débutant où le jeu s’arrête au Penta 5). C’est le joueur totalisant le plus de point qui remporte la partie.

En cas d’égalité, les joueurs s’échangent les pièces du dernier duel et procèdent à un ultime défi.

L’avis de Jess

Gagne ton papa est le petit frère des jeu Katamino et Katamino jr. Le petit frère, oui, mais juste parce qu’il est arrivé après, ses qualités ludiques sont toutes aussi grandes que celles de ses frères !

Les joueurs d’un même niveau vont pouvoir progresser ensemble en s’affrontant dans des duels de plus en plus difficiles. Chaque duel va demander aux joueurs d’avoir une bonne vision de l’espace, de bien observer chaque pièce, de visualiser chaque orientation (puisque les pièces peuvent être placées dans tous les sens, pas de recto ou de verso) et de placer le tout parfaitement, le plus rapidement possible.

Mais ce jeu est aussi bien adapté aux familles, les enfants vont pouvoir se mesurer à leurs parents grâce aux cartes duel bicolores qui propose des niveaux différents, début d’un côté, adulte de l’autre côté. Et du coup, les parents ne s’ennuient pas ! Ils s’amusent et ne risquent pas de tomber dans le travers de laisser gagner le moutard, non, le challenge est bien réel !

Gagne ton papa est un bon investissement, les enfants pourront y jouer longtemps puisque le niveau de jeu est évolutif mais aussi grâce aux nombreuses variantes proposées qui en font un jeu vers lequel on retourne volontiers pour le redécouvrir.

Une petite mention spéciale pour la version solo, qui est la variante la plus proche du jeu Katamino.

Un jeu malin, qui développe l’observation et la logique. Gagne ton papa est une référence du genre !

Fiche technique

Age : 3 ans

Durée : 15 min

Nombre de joueurs : 1 à 2

Auteur : André & John Perriolat

Illustrations : Stephane Escapa

Editeur : Gigamic

Photos/images (c) Gigamic





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

Farmito

Farmito : le fermier compte sur toi

Farmito permet aux enfants de découvrir les joies de la vie à la campagne. En associant les bébés animaux à leurs parents, en les conduisant vers leurs lieux de vie, en les nourrissant, ou encore en récupérant leur production, ils apprennent le fonctionnement d’une ferme traditionnelle et l’importance des animaux sauvages pour préserver les équilibres naturels.

Lire la suite
Azul

Azul : Tenez-vous à carreaux !

Dans Azul, vous incarnez un artisan chargé d’embellir le Palais Royal de Evora, à la demande du roi Manuel 1er, à l’aide de petits carreaux en faïence décorés : les azulejos. Le thème sera très vite oublié, Azul étant à la limite du jeu abstrait… mais quel jeu !

Lire la suite
A lire aussi